Des lycéens guadeloupéens découvrent l’Angleterre

Préambule La mission confiée à Ex-cursus consistait à organiser une période de formation en milieu professionnel à Manchester pour 8 élèves de Terminale professionnelle (7 élèves de bac pro vente, ou commerce  et 1 élève de bac pro mécanique agricole) :

  • Accueil
  • Hébergement en familles d’accueil
  • Recherche d’entreprises pour une découverte du milieu professionnel de trois semaines
  • Supervision pendant le séjour

Les élèves étaient accompagnés par deux professeurs, qui ont été présents à Manchester pendant toute la durée du séjour, et ont expérimenté les mêmes conditions de vie que les élèves. 1-Accueil : Les élèves et leurs accompagnateurs ont été pris en charge à leur arrivée à l’aéroport de Manchester, et conduits à Stockport, où un repas leur a été servi au Blackshaws, avant qu’ils ne soient dirigés vers leurs différents lieux de résidence. Cela a permis aux élèves de découvrir une coffee house typiquement britannique, ainsi que le type de nourriture qui y est servie. 2-Hébergement : L’hébergement a été organisé en partenariat avec une association locale, Ebony and Ivory Community Organisation (EICO), association dont le siège social est situé à Stockport, localité située au sud de Greater Manchester(1). EICO  réunit des personnes de différentes origines et s’est donné pour mission, entre autres, d’aider  ses membres dans leur intégration sociale professionnelle. Le choix de cette association garantissait la moralité des familles d’accueil, et un engagement social qui assurait qu’elles ne participaient pas à ce projet pour des raisons purement financières. Trois des familles d’accueil habitaient Stockport, alors que les deux autres se trouvaient au sud de Manchester. Le réseau de tramways et d’autobus permettait aux élèves de se rendre assez rapidement au cœur de Manchester City (quartier de Piccadilly), où ils ont pris l’habitude de se retrouver chaque jour. La formule choisie était celle de la pension complète : chaque famille a accueilli deux élèves qui partageaient une même chambre. Ils prenaient le petit déjeuner et le dîner en famille. Un pack lunch était préparé chaque matin pour que les stagiaires aient de quoi manger à midi. Tous ont été satisfaits du gîte et de la nourriture  qui  fut servie. Les hôtes ont très sensibles au fait que les élèves leur aient apporté des cadeaux évoquant la Guadeloupe. Ils ont été impressionnés par le comportement et l’attitude des élèves. Des liens ont été créés.Tous ont regretté le départ des élèves, souhaitent rester en contact, et espèrent avoir un jour l’occasion de revoir leurs pensionnaires. 3- Périodes de formation en milieu professionnel : Les stagiaires des sections vente et commerce ont été accueillis par des enseignes variées : CD, DVD,  matériel électronique (HMV), articles de sports (Trespass), chaussures (Deichmann Shoes), animaux domestiques (Pet for Home).. Situés soit au centre de Manchester, soit dans des centres commerciaux de la périphérie, ces magasins ont permis aux stagiaires de découvrir  la diversité de l’organisation commerciale de  Manchester, son centre-ville très compact, et les malls de la périphérie urbaine. L’élève mécanicien a effectué son stage dans un garage du sud de Manchester. Il a pu constater que l’Angleterre disposait, dans le secteur automobile, d’un important réseau de petits garages indépendants qui assurent l’entretien des véhicules. Il s’est très vite intégré à l’équipe. Le chef mécanicien s’est dit impressionné par la qualité de la formation que reçoivent les élèves dans les lycées professionnels français. Certains responsables de magasins craignaient que le niveau d’anglais des élèves ne leur permette pas de s’exprimer de façon satisfaisante face aux clients. Cette crainte s’est vite dissipée. Les précédents stages à la Dominique avaient  débloqué l’expression orale des élèves ; leur enthousiasme et leur motivation ont fait le reste. Plusieurs tuteurs ont signalé que leurs clients ne se rendaient pas compte qu’ils avaient affaire à des stagiaires. 4- Les loisirs : Les familles d’accueil ont regretté que les stagiaires ne soient pas restés plus longtemps, et qu’elles n’aient pas eu davantage l’occasion de leur faire mieux découvrir Manchester. Une soirée qui rassemblait familles d’accueil et stagiaires a été organisée le dernier vendredi, dans les locaux d’Ebony and Ivory, par Ex-cursus et EICO. Les élèves se sont rendus par deux fois à l’Alliance Française de Manchester, d’abord pour participer à un cours de civilisation sur les Antilles Françaises, ensuite pour assister à une causerie-débat sur la question du dopage dans le sport, et aux Jeux Olympiques en particulier. Certains estiment que le réseau des alliances française n’a pas grand-chose à apporter à ce genre de programme, car ce sont des lieux où l’on parle français, et où l’on se retrouve quelquefois majoritairement entre français. Nous ne partageons pas cet avis. Les alliances françaises sont au contraire des lieux privilégiés pour  approcher les cultures autochtones., Ce sont des associations de droit local, qui rassemblent des francophiles toujours prêts à partager avec des visiteurs la connaissance qu’ils ont de leurs pays ou de leur ville. L’Alliance Française de Manchester ne déroge pas à la règle, et est un partenaire précieux pour Ex-cursus. Elle propose d’excellentes conditions pour l’organisation de cours de langues et est un relais utile pour aller à  la découverte de Manchester, et à la rencontre de  personnalités mancuniennes. Le groupe est allé à Liverpool, pour découvrir le nouvel aménagement de la zone portuaire, et visiter deux musées emblématiques consacrés, l’un aux Beatles (The Beatle Story), l’autre  à l’esclavage et à la traite négrière (International Slavery Museum) Epilogue  : L’objectif du séjour était d’immerger les stagiaires dans le milieu professionnel britannique, afin de leur donner une expérience professionnelle originale, de leur faire pratiquer l’anglais sur le terrain,, et de leur faire découvrir les particularités sociales de l’Angleterre. Ces objectifs ont été atteints, au-delà même de nos espérances, car les retours que nous avons eus, tant des familles que des entreprises d’accueil sont unanimement positifs. Cela tient en grande partie à l’attitude des élèves, à leur dynamisme, à leur volonté de faire, de ce séjour, une expérience forte et inoubliable. La relative simplicité de la géographie de Manchester (un cœur de ville resserré, facilement accessible, et plusieurs centres urbains reliés en étoile à ce centre ville), a permis aux élèves d’y trouver très vite leurs repaires. Même s’ils ont été saisis, et un peu déconcertés, par la froideur des premiers matins,  ils se sont très vite sentis chez eux, et ont organisé leur quotidien avec beaucoup d’intelligence.



3 réponses à “Des lycéens guadeloupéens découvrent l’Angleterre”

  1. Anonyme dit :

    Juste pour apporter une correction.Il s’agissait d’élèves de Terminale BAC PRO.

    Merci

  2. Anonyme dit :

    great!
    congrats to the students!
    thanx for the great job,DJ.
    hope we carry on linking
    lovely Manchester with Guadeloupe

Laisser un commentaire

*